Le sergent d’état major Tait contribue à faire naître l’espoir de jouer au hockey en Jamaïque

C.-B., Le Groupe fédéral des crimes graves et du crime organisé, Voiciquinoussommes

2020-09-21 15:30 HAP

Pour le sergent d’état major Donovan Tait, comme pour de nombreux Canadiens, le hockey est un mode de vie. Il a grandi en jouant au hockey mineur. Il a aussi joué au hockey au niveau junior, à Parksville, ainsi que pour l’Université de Victoria. Il a continué à jouer au hockey tout au long de sa vie adulte au sein de plusieurs équipes compétitives de la GRC et, en 2011, il a même participé aux Jeux mondiaux des policiers et des pompiers, à New York.

Le sergent d’état major Tait s’est servi de son expérience de joueur pour connaître une fructueuse carrière d’entraîneur. En effet, il a été entraîneur d’une équipe de hockey mineur dans toutes les collectivités où il a été affecté au cours de ses 25 années de service au sein de la Gendarmerie royale du Canada. Il est actuellement entraîneur adjoint de Mariners, l’équipe de hockey masculine de l’Université Vancouver Island. De plus, des responsables de BC Hockey et de camps de hockey locaux lui ont demandé de parler de la diversité et de l’inclusion en partageant certaines de ses expériences.

Le sergent d’état major Tait est né en Colombie Britannique de parents jamaïcains et possède la double citoyenneté. En plus de faire partie du noyau d’entraîneurs de hockey ici au Canada, il a également été membre entraîneur de l’équipe de hockey jamaïcaine des jeunes de moins de 20 ans. Il a même aidé certains joueurs à atteindre les ligues juniors.

En septembre dernier, le sergent d’état major Tait devait aider à entraîner l’équipe nationale masculine de hockey de la Jamaïque lors de la Amerigol Latam Cup de la Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF), qui se déroulait en Floride, mais le personnel d’entraîneurs avait d’autres plans : on lui a demandé de jouer pour l’équipe de la Jamaïque! Tout Canadien réaliserait un rêve s’il avait l’occasion de représenter son pays lors d’une compétition, et Donavan Tait a sauté sur l’occasion de représenter son deuxième pays dans le cadre d’un tournoi international. L’équipe jamaïcaine a vaincu les champions en titre, l’équipe de la Colombie, et remporté la coupe!
Le sergent d’état-major Donovan Tait joue au hockey pour l’équipe jamaïcaine lors de la Amerigol Latam Cup de la IIHF de 2019, à Coral Springs, en Floride

« Nous espérons faire une tournée européenne au printemps 2021 », annonce le sergent d’état major Tait en parlant des projets futurs de l’équipe jamaïcaine. « Bien sûr, nous devons défendre notre titre de champions de la Amerigol Latam Cup de la IIHF. » Son enthousiasme à l’égard du hockey et des possibilités pour la Jamaïque de devenir membre associé au sein de la IIHF, est palpable.

Le 8 septembre 2020 a marqué le premier anniversaire de la victoire qui a permis à la Jamaïque de remporter la médaille d’or. Le tournoi de cette année a été annulé en raison de la COVID 19, de sorte que la défense du titre jamaïcain devra attendre encore un an.

« J’aimerais que mes enfants puissent un jour jouer pour l’équipe canadienne, déclare-t-il, mais jouer pour l’équipe jamaïcaine serait une expérience passionnante pour moi. » Avoir ce genre d’options est toujours une bonne chose et peut revigorer les programmes internationaux grâce au partage des talents dans le domaine du hockey et de l’expérience du Canada dans ce sport. La Jamaïque a encore du travail à faire pour devenir membre à part entière de la IIHF. Le pays doit construire son premier aréna et lancer son programme de développement.

« Nous sommes actuellement en négociation avec le gouvernement jamaïcain, des investisseurs et des constructeurs afin que le rêve de devenir membre à part entière de la IIHF devienne réalité », affirme le sergent d’état major Tait, qui imagine un avenir où la Jamaïque pourrait éventuellement participer aux Jeux olympiques.

Personne ne peut douter que le sergent d’état-major Tait a eu une carrière réussie, tant sur la glace qu’à l’extérieur de celle-ci. Il est actuellement officier intérimaire du soutien des opérations au Détachement de la GRC de Nanaimo. Toutefois, le fait d’avoir contribué à l’essor, en Jamaïque, de l’un des sports les plus appréciés des Canadiens est certainement l’une de ses plus grandes réalisations.

Diffusé par :

Serg. Kris Clark

Agent des relations avec les médias
Crimes graves et Crime organisé de la Police fédérale (CGCOPF)
14200 voie Green Timbers, Surrey (C.-B) V3T 6P3
Téléphone : 778-290-3961
Télécopieur : 778-290-6092

Courriel : bcfederalmedia@rcmp-grc.gc.ca

Suivez-nous :
Date de modification :