Cinq ans plus tard, les proches de Caitlin méritent de savoir ce qui lui est arrivé

Enderby, C.-B. District du Sud-Est, Section des crimes graves

2021-02-22 20:26 HNP

Dossier nº GRC Enderby 2016-3769 / Section des crimes graves de la Division E 2016E-2044

Communiqués de presse
liés à ce sujet

Voilà cinq ans que les membres de la famille de Caitlin souffrent de sa disparition soudaine et inexpliquée.

Caitlin Potts

Voir une image agrandie : Caitlin Potts

Le lundi 22 février 2021 marque le triste anniversaire des dernières nouvelles que nous avons eu de Caitlin Brandy Potts le 22 février 2016. Sa disparition a été signalée à la GRC de Vernon/Okanagan-Nord le 1er mars 2016. Caitlin n’avait que 27 ans à l’époque, elle en aurait 32 aujourd’hui.

En enquêtant sur la disparition déconcertante de Caitlin et en pensant qu’il pouvait y avoir des liens avec des activités criminelles, les enquêteurs ont fait appel à la Section des crimes graves du District du Sud-Est de la GRC, qui s’est finalement occupée du dossier.

En avril 2017, les enquêteurs de la Section des crimes graves ont diffusé un extrait d’une bande-vidéo de surveillance du centre commercial Orchard Park, situé sur l’avenue Harvey, à Kelowna. La vidéo montrait Caitlin entrant dans le magasin de détail de la Baie d’Hudson le 21 février 2016.

Au cours des cinq dernières années, les enquêteurs de la Section des crimes graves ont reçu, analysé et étudié 25 signalements du public et suivi des centaines de pistes d’enquête dans cette affaire, déclare la surintendante Sanjaya Wijayakoon, agente des opérations à la Section des crimes graves de la GRC de la Colombie-Britannique. Même si Caitlin n’a pas encore été retrouvée, la Section des crimes graves du District du Sud-Est reste déterminée à découvrir ce qui lui est arrivé pour pouvoir fournir des réponses à ses amis, à sa famille et à ses proches ajoute la surintendante Wijayakoon.

La semaine dernière, l’équipe des crimes graves a rencontré la mère de Caitlin, Priscilla Potts, qui a réitéré son désir d’avoir de l’information sur la disparition de sa fille.

Transcription

Je m’appelle Priscilla Potts.

Ma fille se nomme Caitlin Brandy Potts. Elle a disparu à Enderby, en Colombie-Britannique, le 22 février 2016.

Cela fait cinq ans aujourd’hui. Caitlin avait un côté farfelu, elle était aimante et attentionnée. Elle était mère aussi. Ces dernières années ont été les plus éprouvantes de ma vie. Je me demande sans cesse où elle peut être. Je me bats depuis cinq ans pour que justice soit faite pour Caitlin. J’ai besoin de savoir ce qui est arrivé à ma fille, j’ai besoin de savoir, j’ai besoin de l’aide du public. Quelqu'un sait sûrement ce qui lui est arrivé et peut nous aider à la retrouver. Je vous en supplie, si vous savez quelque chose, communiquez avec la police ou avec Crime Stoppers, pour garder l’anonymat. Vous pouvez aussi nous écrire à des adresses de courriel. Aidez moi à retrouver ma fille, s’il vous plaît.

Merci.

 

Comme pour toutes les enquêtes, nos agents s’engagent à tenir compte de toute information pouvant les mener à des réponses sur ce qui est arrivé à Caitlin. Nous continuons à rechercher de nouvelles informations et demandons à toute personne ayant des renseignements sur cette affaire d’appeler immédiatement la Section des crimes graves du District du Sud-Est au 1-877-987-8477.

Pour garder l’anonymat, vous pouvez appeler BC Crime Stoppers au 1-800-222-8477.

Diffusé par :

Cap. Jesse O'Donaghey

S.-off. conseiller de district (Relations avec les médias)
District du Sud-Est
395, chemin Penno, bureau 170, Kelowna (C.-B.) V1X 7W5
Téléphone : 250-491-4317
Cellulaire : 250-869-9578
Télécopieur : 250-491-2381

Courriel : jesse.odonaghey@rcmp-grc.gc.ca

Suivez-nous :
Date de modification :